Nathalie NÉAU-GALLET
Nathalie NÉAU-GALLET

Des outils spécifiques à l'autisme

Au sein du cabinet Paroles et Pictos, j'offre différentes propositions spécialement destinées aux personnes atteintes d'autisme ou de Trouble Envahissant du Développement 

  • La mise en place du PECS (Système de Communication par Echange d'Images)Il s'agit d'inciter à la communication avec autrui. Au début, l'élève apprend, avec l'aide d'une personne, puis seul, à demander à un partenaire de communication des objets désirés en échange d'une image. Ensuite, sont enseignés la discrimination des images, la formulation des demandes avec le "Je veux", la réponse à la question "Qu'est-ce que tu veux ?" et les commentaires. Ce travail avec ces supports visuels est une aide précieuse pour amorcer le langage oral. Cet apprentissage repose sur l'Analyse Appliquée du Comportement (ABA) et se veut avant tout fonctionnel.
  • Travail individuel sur l'estime de soi et sur les prérequis au groupe d'habilités socialesEn s'appuyant sur les particularités de fonctionnement cognitifs, nous identifions les forces de la personne qui sont à l'origine de l'estime qu'elle a d'elle-même. Nous travaillons aussi les émotions, les prémices des habilités sociales et la capacité à demander de l'aide. En effet, savoir différencier les choses que l'on sait bien faire de celle pour lesquelles on a besoin d'aide est un atout pour l'autonomie à venir.
  • Groupe d'habilités sociales. Dès que possible, apprendre à dire bonjour, se présenter, à respecter différentes règles, à connaître et nommer ses émotions, à mieux comprendre et réagir dans différentes situations sociales, etc. Quand un certain nombre de prérequis sont acquis en travail individuel, la confrontation à ses pairs dans un cadre connu et anticipé par un emploi du temps permet la pratique et l'apprentissage de ces habilités sociales si difficiles pour les personnes souffrant de TED.
  • Travail individuel sur l'éducation affective et sexuelle. En fonction des capacités et des besoins de chacun, il est important de nommer et d'expliquer ce qu'est la vie affective et/ou sexuelle.
  • Groupe d'habilités socio-sexuelles. A l'adolescence, après avoir acquis un certains nombre de connaissances sur la vie affective et sexuelle, le groupe d'habilités sociales peut se transformer en un groupe d'habilités socio-sexuelles.

  Je pense aussi aux personnes proches de la personne atteinte d'autisme ou de Trouble Envahissant du Développement, et je propose deux cadres particuliers : 

  • Groupe de fratries. Les frères et soeurs sont toujours concernés par le handicap de l'un d'entre eux. Souvent très sensibles au poids que cela génère pour les parents, ils ne s'autorisent pas à dire ce qu'ils ressentent ou à  poser leurs questions pour ne pas encore solliciter leurs parents.  Le partage de cette expérience commune, qu'est le handicap de leur place de frère ou soeur, dans le groupe, permet un apprivoisement de cette réalité, un questionnement libre et ouvert et un soutien collectif.
  • Groupe de paroles pour les parents. Il s'agit d'un espace de ressources pour les parents par les parents qui s'y retrouvent, échangent et se soutiennent. La principale force d'un groupe réside dans le fait que les différentes personnes qui le constituent, bien que vivant des situations qui se ressemblent, n'en sont pas au même moment sur leur parcours. Ainsi, les difficultés des uns se trouvent être les réussites des autres ce qui permet de reprendre pied et de trouver des idées auxquelles on n'aurait pas pensé seul.



Version imprimable Version imprimable | Plan du site
Nathalie NEAU-GALLET - Cabinet Paroles et Pictos